Toutes les bonnes choses ont une fin : instaurer une « fin d’ordre »

Souvent, lorsqu'on demande à un chien de faire quelque chose, on pense à lui donner un ordre (ou un signal) de début mais on pense moins à lui indiquer quand il peut se libérer.

Pour les ordres qui peuvent durer ("assis", "viens", "couché", "à ta place", "au pied"), il est particulièrement important d'indiquer au chien quand l'exercice commence ET quand il finit.

Voici une petite vidéo où vous constaterez que "c'est fini" est sans doute l'ordre (ou plutôt le non-ordre) que j'utilise le plus dans une journée ! Au cas où le lien ci-dessous ne fonctionne pas : http://youtu.be/LvKv7QXARtE

Pourquoi utiliser une fin d'ordre ?
Si l'on oublie de donner un ordre de fin pour demander à son chien d'aller sur son panier, par exemple, cela donne un chien qui va à sa place, mais tente sans cesse d'en sortir. En réalité, ce n'est pas forcément de la mauvaise volonté, il n'a tout simplement pas compris notre règle. Comme le chien ne sait pas quand il peut sortir, il va faire des essais. Une fois, on ne lui dira rien, parce que ça ne nous dérange pas qu'il sorte, et une autre fois on va avoir tendance à le gronder, parce qu'il y a des invités ou qu'on vient de passer la serpillère. Le chien ne peut pas savoir quand il se fera gronder ou pas. En conséquence, il stresse davantage et finit par "tenter sa chance" n'importe quand. Si la règle est claire : "quand je dis à ta place, tu dois garder au moins deux pattes sur ce tapis jusqu'à ce que je dise "c'est fini"", le chien saura exactement ce qu'il a à faire et ne sera pas tenté de sortir n'importe quand.

La même règle est valable pour "au pied" (reste au pied jusqu'à ce que je te dise "c'est fini"), "Viens" (reste avec moi jusqu'à ce que je te dis c'est fini) etc...
On ne peut espérer avoir une éducation aboutie si on n'utilise pas de fin d'ordre.

Quel code choisir ?
Avec Pampa et Yéti, j'utilise "c'est fini". On peut utiliser n'importe quel code, mais je ne conseille pas les mots de type "allez" ou "va", que l'on utilise souvent à tous bouts de champ. Le code doit être spécifique à cette situation, et ne rien vouloir dire, à part que c'est fini... Camille, pour Cerise, utilise "libre" (beaucoup d'anglophones utilisent "free", les Italiens disent souvent "libero").

Les chiens arrivent au galop

"C'est fini !!!"

Que veut dire ce code ?
Ou plutôt, que ne veut-il pas dire ? Il ne doit pas vouloir dire "viens", car quand on dit "c'est fini", on ne veut pas forcément que le chien vienne. Sur la vidéo, lorsque les chiennes traversent la route, "c'est fini" veut dire "tu peux traverser", et non "viens".  Il ne veut pas non plus dire "c'est bien", et "c'est bien" ne veut pas dire "c'est fini". Sur la vidéo, vous verrez que je dis souvent "c'est bien" aux chiennes, mais qu'elles ne quittent pas pour autant leur position. Ce serait très dangereux de ne pas pouvoir féliciter ses chiens sans qu'il partent au grand galop ! Or, beaucoup de gens ont tendance à finir leur exercice par "c'est bien", et le chien comprend donc que "c'est bien"= "c'est fini". Si le chien a tendance à quitter sa position quand vous le félicitez, ne vous empêchez surtout pas de le féliciter ("oui, mais quand je lui dis c'est bien, il se lève !"). Au contraire, continuez à lui dire "c'est bien", et s'il se relève, remettez-le simplement dans sa position pour qu'il comprenne que ce n'est pas la fin de l'exercice. C'est vous qui fixez la règle, si elle est claire pour vous, elle sera claire pour le chien. Encore faut-il qu'elle soit claire pour vous...

Tous les éducateurs de haut niveau (et de moins haut niveau) utilisent une fin d'ordre. Susan Garrett, éducatrice et agiliste canadienne, utilise le mot "break" (que l'on pourrait traduire en langage militaire par "rompez", "quitte ta position".) Ron Watson, éducateur et discdogger américain, utilise "go do dog stuff", que l'on pourrait traduire par "vaque à tes occupations", en bref, "vis ta vie".
Vous vous rendez compte que ces deux utilisations sont légèrement différentes.
Pour Susan Garrett, l'interaction va probablement continuer (par un jeu, une récompense), alors que dans le cas de Ron Watson, l'interaction va se terminer (je chien part renifler de son côté).

Personnellement, j'utilise le même code "c'est fini" pour les deux situations. Soit "C'est fini !" et on joue, soit "c'est fini" avec un petit signe de la main qui veut dire j'arrête l'interaction. Selon mon attitude, le chien sait bien lorsqu'on va jouer ensemble et quand il peut vaquer à ses occupations.
Cela dit, si on veut vraiment être précis et que l'on a une chien malin, on peut utiliser un code pour faire cesser la position, mais continuer l'interaction (c'est fini) et un autre pour signifier au chien que l'on a vraiment cessé l'interaction (vis ta vie). Ainsi on peut donc faire la séquence suivante : "Tu es prêt ? (qui veut dire on va faire un truc ensemble) Derrière (le chien vient se mettre au pied). Oui, c'est bien ! C'est fini ! (on joue avec un tug pour récompenser le chien). Allez, vis ta vie ! (ca y est, on arrête de jouer)."

Dans la vie de tous les jours
J'utilise aussi cet ordre de fin pour signifier au chien que je ne m'intéresse plus à lui. Ainsi, pour le jeu ou les caresses, mes chiennes savent parfaitement quand c'est l'heure de jouer, et quand ce n'est plus l'heure. Si j'ai dit "c'est fini", c'est que l'interaction est terminée. Ce n'est pas la peine de venir quémander, me donner la patte ou me grimper dessus. Quand c'est fini, c'est fini. Ca peut paraître dur, comme ça, mais en réalité, c'est très rassurant pour le chien. Ca lui donne un cadre, des repères, et elles peuvent retourner tranquillement se reposer sans être dans l'incertitude ou dans l'espoir vain que le jeu continue.

 

Publié dans conseils, Education / Dressage, La vie de nos chiens
3 commentaires pour “Toutes les bonnes choses ont une fin : instaurer une « fin d’ordre »
  1. Edith dit :

    Aucun rapport avec l’article mais j’adore la photo remake de la « petite maison dans la prairie » avec pampa, yéti et cerise…

  2. Yoy dit :

    Encore un article simple clair et tellement utile ! Merci pour tous ces précieux conseils : meme si on les connait (et ce n’est pas toujours le cas), on ne les applique pas comme il faut et tes articles nous éclairent ! Véro

  3. marie-claire dit :

    Bien intéressant, cette idée de « fin d’ordre »!
    C’est vrai que ma chienne avait tendance à interpréter le ‘c’est bien » comme un « c’est fini » quand ça l’arrangeait (c’est-à-dire sur des actions qui lui coûtaient).
    Cela dit, autant le résultat semble très fluide en voyant la vidéo, autant l’apprentissage me semble… pas si simple!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous !

Yannick Thoulon / 06 99 99 46 24
Directrice de Canissimo.
Sport, loisirs et stages

Fabien Drugeon / 06 50 64 50 30

Contactez-nous par mail

Retrouvez nous également sur notre terrain d'éducation

En direct du blog

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Cela fait longtemps que ce sujet me passionne, mais plusieurs expériences récentes et la rencontre a[...]