Socialiser son chiot : mode d’emploi

Quand on prend un chiot, on est en général bien conscient qu'il faut le socialiser, le mettre en contact avec d'autres chiens. Le véto, l'éducateur, les autres propriétaires de chiens... tout le monde le dit et le redit. Et tout le monde a raison : socialiser son chiot, c'est primordial ! Oui mais voilà, il y a socialiser et socialiser... Voici donc un petit mode d'emploi de la socialisation.

un chiot sharpei

Calypso, 2 mois

 

Il y a trois types de chiots : les timides (ou carrément trouillards), les simplement curieux et joueurs, les "gros bourrins". Les trois ont besoin d'apprendre à mieux connaître le langage des chiens, pour des raisons différentes. Et le rôle du maître variera bien sûr selon la réaction du chiot. Il faudra encourager un chiot timide (sans le forcer non plus, lui laisser prendre son temps), et freiner les ardeurs d'un chiot brutal qui "harcèle" les autres sans prendre en compte leurs signaux d'apaisement ou de détresse.

La socialisation en ville

Bien souvent, c'est en ville que l'on trouve la plus grande densité de chiens. Mais en ville, c'est aussi là où il est le plus difficile de lâcher son chiot. Le réflexe de tout propriétaire bienveillant est donc de laisser son chiot approcher les autres chiens en laisse. En réalité, ce n'est pas une si bonne idée. On risque ainsi de lui apprendre deux choses :

- soit que quand il se sent en danger et veut fuir, il est coincé par la laisse. Il se retranchera donc dans la prostration ou dans l'attaque, selon le caractère du chiot.

- soit que pour accéder à l'autre chien, il peut tirer sur sa laisse, et le propriétaire suivra (et l'encouragera même : "Regarde, il y a un copain !"). Après quelques semaines de ce régime, on obtient un chien qui tire comme un fou quand il voit un "copain".

Notre conseil est donc de privilégier les contacts en liberté (ou en lui laissant une longue cordelette de 3 ou 4 m au collier quand vous êtes en ville, mais pas une laisse "flexi", qui maintient toujours une certaine pression et peut servir de fil à couper le beurre -ou la patte- si un chien se prend dedans). Dans tous les quartiers, il y a des rassemblements de chiens lâchés sur les places, dans des squares ou dans des parcs. A vous de jouer les détectives pour trouver le groupe de chiens près de chez vous. A Lyon, vous avez aussi deux balades canines gratuites par semaine en pleine ville, avec lâcher de chiens dans un parc.

Enfin, vous pouvez vous inscrire à des cours d'éducation ou dans une école du chiot (attention, choisissez un club où les chiens ont le droit d'être lâchés ensemble même après leurs 6 mois). L'école du chiot est plus que bénéfique, mais à elle seule, elle n'est à mon avis pas suffisante, car le chiot a besoin de se "frotter" à des chiens de tous âges afin de savoir communiquer correctement. Un adulte saura mieux le remettre à sa place en cas de besoin. Et s'il ne le fait pas, ce sera à vous de réagir afin de lui montrer les limites.

des chiots qui jouent
Punky et Maya jouent, Cléo la boxer adulte régule sous le regard du maître

Quelle fréquence ?

Une fois par semaine, c'est déjà ça, mais ce n'est pas vraiment suffisant. En effet, pensez toujours que le chien n'a pas la même durée de vie que nous, et donc pas la même échelle de temps. Pour lui, voir un chien une fois par semaine, c'est peut-être comme si nous voyions un humain une fois par mois !

chiots qui jouent
Orson et Lola

La qualité d'abord !

Ce qui compte avant tout, plus que la fréquence des rencontres, c'est la qualité des rencontres. Si plusieurs rencontres se passent mal, le chiot risque de garder une appréhension. Attention, lors d'une rencontre avec un autre chiot, il est fréquent que l'un des deux se fasse bousculer et couine. C'est tout à fait normal. Il faut calmer un peu le plus téméraire, mais ne pas pour autant faire cesser leurs interactions ou se jeter sur le plus timide pour le câliner. Au contraire, se faire (modérément) bousculer, c'est la vie des chiens. Pas de panique !

Cela dit, choisissez bien les chiens avec qui vous voulez mettre votre "bébé" en contact. Et quand je dis choisir, je ne veux pas dire vous fier à la taille ou à la tête du chien pour savoir s'il sera gentil ou pas. Un gros molosse peut aussi être très doux avec les chiots s'il a lui-même été bien socialisé. Cela dit, si vous avez trop peur d'approcher un gros chien (peur non justifiée, d'ailleurs), il vaut mieux renoncer plutôt que de finir par suspendre (voire pendre) votre chiot ou le porter et lui envoyer un message clair : "Les gros chiens, ça fait très très peur !" Si vous craignez ce genre de contact, nous vous conseillons fortement de participer aux balades canines ou de vous faire aider par un professionnel (qui vous apportera de la sécurité dans un premier temps, puis vous apprendra comment réagir), plutôt que de transmettre votre peur au chien.

Cosmo et Critik

Enfin, beaucoup de gens pensent que leur chiot est bien socialisé, car il joue tous les jours avec le jeune labrador du premier étage. C'est vrai que c'est une bonne chose, mais encore une fois, c'est loin d'être suffisant. Le chiot va s'habituer à son copain et ne sera pas forcément plus sociable avec les autres. C'est la variété et la multiplicité des rencontres qui compte.

Combien de temps ?

La socialisation, ce n'est pas l'affaire de 3 ou 4 mois. Dans certains clubs d'éducation, à partir de 6 mois, on doit garder les gros chiens en laisse. Or, la socialisation est loin d'être finie à 6 mois. Les hormones ne sont pas encore passées par là... Entre 10 mois et 2 ans, le caractère du chien va changer, s'affirmer, et sa relation aux autres risque d'en être bouleversée. C'est pourquoi il est essentiel de continuer à le mettre en contact avec d'autres chiens tout au long de sa vie.

chiens qui jouent
Maya et Brutus, deux jeunes ados

Moralité : "parler chien", ça s'apprend. Les chiens ont un langage, et comme tout langage, quand on ne le pratique plus, on le perd, même si c'était sa langue maternelle.
La socialisation, c'est donc toute la vie. Elle va être différente à 2 mois et à 5 ans, mais elle ne peut s'arrêter d'un coup, au risque de faire de votre chien un paria de sa propre race...

Publié dans conseils, Cours collectifs et balades canines, Education / Dressage
15 commentaires pour “Socialiser son chiot : mode d’emploi
  1. Yannick Yannick dit :

    Réponse : Bonjour, le malamute est un chien de caractère, mais 1/ je n’aime pas généraliser sur une race, je préfère m’attacher aux individus, et je connais pas mal de malamutes super ; 2/ avec une bonne éducation, une bonne socialisation, il est bien sûr capable d’obéissance, à condition que vous vous y mettiez sérieusement et avec méthode. En revanche, vous n’avez jamais eu de chien et vous cherchez un chien de compagnie facile qui s’éduque tout seul, il faut peut-être aller voir ailleurs.

  2. Florence dit :

    Bonjour,
    Je compte acquérir un Malamute mais bon nombre de commentaires sur des forums déconseillent ce type de chien pour la raison qu’il reste difficile à gérer (c’est un primitif) , est combatif, ne peut pas être éduqué…
    Partagez vous cet avis ou pensez vous que, moyennant une bonne éducation et sociabilisation, il sera capable d’obéissance , de revenir quand on l’appelle?
    Merci beaucoup

  3. Yannick Yannick dit :

    Réponse : bonjour, je ne peux vous répondre sur un blog. Il ne faut pas brusquer les choses, la récompenser au maximum et lui laisser le temps de s’habituer. L’idéal serait de contacter un éducateur canin de votre secteur, car ce genre de cas est délicat à gérer.

  4. gossset dit :

    bjr je viens d adopter une petite chienne qui vient d un refuge de roumanie avec moi tout va bien elle a bien pris ses marques cela ne fait que dix jours que je l ai, mais elle est extrememeent craintive aussi des qu elle voit un humain ou animal etranger elle grogne et serait prete a mordre j essaie de l emmener ou il y a du monde mais elle est terrorisee grogne sur tout le monde et n avance plus …………Je suis un peu desemparee, quelle attitude avoir ………MERCI

  5. Yannick Yannick dit :

    Trop tôt pour quoi ? Pour le socialiser ? Jamais, à condition que ce soit fait dans de bonnes conditions !

  6. Rosalinda dit :

    Excellent article !!!
    Personellement, j’habite une ville calme avec mon petit bouledogue français de 2 mois. Dans 2 jours, nous nous rendrons chez le vétérinaire pour faire son 2ème vaccin afin d’être sûre. Est-ce trop tôt ???
    Merci,
    Cordialement,
    Rosalinda

  7. Yannick Yannick dit :

    Bonjour, votre chiot est tout jeune, il a le temps de prendre confiance et d’évoluer. Vous comprendrez bien qu’il nous est impossible de régler des problèmes de comportement sur un commentaire de blog. L’idéal pour vous serait de contacter un éducateur canin en méthodes douces dans votre région.

  8. nad dit :

    bonjour
    j ai un chihuahua de 4 mois qui est très sauvage
    il me fuit quand je l’approche m’a mordu quand j ai voulu le prendre
    si je m enferme dans la salle de bain il pleure derrière la porte si je viens il part
    il commence à jouer mais si je m approche il part
    je ne peux pas lui mettre sa laisse pour le sortir ne voulant pas lui faire du mal s’il me mort (je connais ma réaction)
    ce n’est pas mon premier chien j ai eu un caniche et un yorkshire
    Merci de m aider car je voudrais bien le sortir

  9. Yannick Yannick dit :

    Bonjour
    il m’est difficile de vous répondre sur un commentaire de blog. N’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous voulez, même si répondre à une question complexe comme ça sans connaître le chien n’a rien d’évident… Je pourrai au moins vous donner des pistes… La seule chose que je puisse vous conseiller comme ça, c’est de ne pas forcer le contact. Plus vous allez « l’embêter » avec ça, moins il appréciera…

  10. ollivot dit :

    mon chien de 3 ans adopté depuis 4 mois ne viens pas de lui meme vers moi, n accepte rien ds mains, ne joue pas sinon es tres gentil et propre
    comment faire pour le voir heureux jouer se faire caline etc…

  11. Yannick Yannick dit :

    REPONSE : Non, non, le plus tôt est le mieux ! L’essentiel étant la qualité des rencontres, et non la quantité. L’intérêt n’est donc pas qu’il voie le maximum de chiens, mais qu’il fasse le maximum de rencontres positives (pas trop stressantes pour lui), avec des chiens de différentes tailles. En revanche, évitez les chiens qui vous semblent peu équilibrés, très craintifs, agressifs ou simplement qui jouent trop fort et risquent de lui faire peur.

  12. cécile dit :

    petite question. J’ai un chiot de tout juste 8 semaines qui viens d’arriver aujourd’hui à la maison. Etant moi même très souvent à l’extérieur , il à déjà rencontré plusieurs chiens. Est-ce trop tôt ?

  13. Mathilde F dit :

    Merci pour ce super article qui rassure quand on se pose plein de questions sur sa petite boule de poil! Je m’efforcerai de suivre ces bons conseils!

  14. Isabelle dit :

    Excellent article ! La socialisation est en effet un élément essentiel pour un chien bien dans ses papattes mais que l’on sous-estime trop souvent ! Surtout quand on a un mini chien ! Mais quel plaisir quand on voit son chien (ré?)apprendre à communiquer avec ses congénères !
    Et c’est sans parler de la « familiarisation » (découverte de tout ce qui est non canin: bruits, foules, gens etc…), tout aussi capitale mais tellement vaste ! Un travail de (presque) tous les jours qui deviendra clairement ma priorité numéro un si un nouveau chien arrive un jour à la maison !

  15. marie-claire dit :

    Merci pour cet excellent article, que je m’empresse de transmettre à un chiot de mon entourage… euh, disons à sa maîtresse!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous !

Yannick Thoulon / 06 99 99 46 24
Directrice de Canissimo.
Sport, loisirs et stages

Fabien Drugeon / 06 50 64 50 30

Contactez-nous par mail

Retrouvez nous également sur notre terrain d'éducation

En direct du blog

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Cela fait longtemps que ce sujet me passionne, mais plusieurs expériences récentes et la rencontre a[...]