Marche en laisse : tirera bien qui tirera le premier !

Enquête sur un étrange phénomène : la laisse qui rend muet...

Yéti : laisse ou pas laisse... Kif kif !

Pendant mes cours, j'aime bien faire une petite expérience. Je demande aux maîtres de faire un mini-parcours avec leur chien sans laisse (ils doivent par exemple marcher tout droit, tourner à gauche, puis revenir en zigzagant autour de cônes). Les voici donc en train d'appeler leur chien, de taper dans les mains, de siffler et de faire des petits bruits rigolo, avec plus ou moins de succès... Souvent le chien (débutant) part à droite à gauche, s'arrête pour renifler, repart en courant, tout en jetant un vague œil à son maître (enfin, s'il a de la chance)...

 Ensuite, je leur demande de refaire le même parcours en laisse. Évidemment, le parcours est mieux réussi. Le chien n'a pas le choix, : il marche tout droit (en tirant, la plupart du temps), tourne à gauche, puis zigzague. Mais regardons un peu le maître. Au lieu de cette personne qui s'efforçait (maladroitement, certes, mais s'efforçait quand même) d'établir une communication avec son chien afin d'attirer son attention, on a une espèce de bout de bois insensible, qui retient le chien quand il part trop devant, le ramène vers lui, puis le tire à droite et à gauche pour les zigzags... Le simple fait d'avoir un bout de corde dans la main le prive par la même occasion de toute son expressivité orale et corporelle.

C'est un réflexe inné chez l'humain (et le singe) : attraper, agripper, tirer. Mettez votre doigt dans la main d'un bébé, il va l'agripper et le tirer. Mettez une laisse dans la main d'un maître... Je vous laisse deviner la suite. C'est la spécificité de notre espèce. On a un pouce opposable, et on s'en sert !

Sauf que, dommage pour nous, c'est aussi un réflexe chez le chien (et tout être vivant) de tirer vers l'avant lorsqu'il subit une traction vers l'arrière. Simple question d'équilibre. Quelque chose me tire vers l'arrière, je tire vers l'avant pour retrouver mon équilibre. D'ailleurs, beaucoup de gens ne disent-ils pas que sans laisse, leur chien marche mieux à côté d'eux ? C'est parce que depuis le plus jeune âge, ces chiens ont appris à lutter contre la pression qu'exerçait leur maître sur la laisse. Tout chiot, on leur a mis un bout de ficelle autour du cou. Ils ont voulu aller explorer, et on les a retenus... Qui, du chien ou du maître, a commencé à tirer ? C'est un peu l'histoire de l'oeuf et de la poule...

Légende du chien-cheval : http://www.rpn.ch/ecolesne/article.php3?id_article=263

Moralité, lorsque le maître tire sur la laisse, dans le meilleur des cas, le chien s'exécute parce qu'il n'a pas le choix. Le maître est relativement satisfait et ne cherche pas vraiment plus loin. Mais le chien a-t-il pour autant appris à écouter son maître ? Est-il connecté avec l'être muet et froid qui le traîne à droite à gauche ? Non. Il a appris, au mieux, à ne pas trop résister et à suivre la traction de la laisse. C'est pourquoi, quand on enlève la laisse, unique vecteur de communication, on obtient un chien qui profite enfin de sa liberté, et part dans tous les sens, n'ayant jamais appris à écouter ce que l'humain à l'autre bout de la ficelle lui racontait.

Si l'on utilise la laisse comme unique moyen de communication, pour guider le chien au lieu de l'inciter à nous suivre par notre voix et notre corps, on obtient un chien qui met gentiment son cerveau en veille et "se laisse vivre" sans vraiment faire attention à nous. C'est pourquoi on ne peut que vous conseiller de vous servir de la laisse uniquement comme d'un filin de sécurité, qui rattrape les éventuelle chutes d'attention du chien, mais qui ne passe en aucun cas le message premier. C'est vous qui parlez, vous qui montrez, pas la laisse...

Le test

Je vous propose de faire un petit test pour savoir si vous vous servez correctement de votre laisse.
Regardez-vous, surveillez votre gestuelle. Lorsque vous vous arrêtez, est-ce que vous demandez à votre chien d'en faire de même, est-ce qu'il se cale volontairement sur votre allure, ou est-ce qu'il ne s'arrête que parce qu'il arrive au bout de la laisse ? Quand vous tournez, est-ce que votre chien vous suit VOUS, ou tourne parce que la laisse l'y oblige ? Enfin, quand vous stationnez quelque part, votre chien se tient-il tranquille de lui-même ou gardez-vous toujours une tension sur la laisse ?

Faites l'expérience, rien qu'un instant, de simplement poser la laisse sur votre main ouverte, et voyez si vous arrivez quand même à guider votre chien.

Voici une petite vidéo de ce test avec Yéti, avec laisse, puis sans laisse. Attention, je ne mets pas cette vidéo pour "crâner", car ce résultat n'a en fait rien d'extraordinaire. N'importe quel chien bien éduqué peut y arriver. On est loin de la marche au pied de concours !

Vous verrez, privés de votre pouce opposable, vous allez naturellement compenser en communiquant plus. Si votre chien vous suit quand même, c'est que vous faites un usage correct de la laisse. Si non, c'est que vous comptez encore trop sur cet artifice et que, depuis des mois que vous avez votre chien, il n'a toujours pas appris à marcher AVEC vous. Il va falloir vous rééduquer, vous et votre chien ! Surveillez-vous pour vérifier qu'avant même de démarrer, votre bras ne se rétracte pas tout seul, ou ne se recule pas en arrière du corps. Faites confiance à votre chien et apprenez-lui à communiquer avec VOUS, et pas avec le bout de ficelle ombilical qui vous relie à lui.

Publié dans conseils, Education / Dressage
9 commentaires pour “Marche en laisse : tirera bien qui tirera le premier !
  1. Yannick Yannick dit :

    REPONSE : Pfiou ! Difficile de répondre à ça en deux lignes. En méthode positive, la première chose que l’on fera, c’est de contrôler l’environnement : c’est à dire ne jamais laisser l’occasion au chiot de franchir la porte (fermer la porte ou bloquer l’accès d’une manière quelconque). Quand il aura passé des mois sans y entrer, ça fera moins, voire plus du tout partie de son champ des possibles. Ca, c’est une base, mais ensuite, il y aurait 101 méthodes pour parvenir à ce résultat. Il y a autant de chiens que de caractères, et donc que de solutions… Désolée pour cette réponse évasive, mais comme vous le savez, dans l’éducation canine, comme dans l’éducation des enfants, d’ailleurs, il n’y a pas de formula magique toute prête à appliquer…

  2. emilie dit :

    Très bon conseils.
    Merci.
    Je n’ai pas encore de chien et je me renseigne avant de franchir le pas comment bien l’éduquer et je me demande comment faire pour interdire à un chiot d’accéder à certaines pièces ou de monter sur le canapé en méthode positive?

  3. Yannick Yannick dit :

    Bonjour, Michel. Heureuse de vous voir sur ce blog ! Vous avez raison, et vous le savez aussi bien que nous, ne pas tirer sur la laisse n’est pas LA solution lorsque le chien a déjà pris des mauvaises habitudes. Cela devient alors plus complexe et plus technique. Et vous le savez aussi comme nous, la solution alors est peut-être l’aller voir un éducateur qui vous expliquera quelle méthode fonctionnera le mieux avec votre chien, car chaque chien est différent et il est toujours difficile de faire des généralités. Cordialement Yannick

  4. C’est un bon début, mais comme le dit Yannick, tout le monde n’est pas patient. Et que faire avec un chien hypernerveux, qui a pris l’habitude de tracter comme un fou ?
    Heureusement, il y a toujours quelque chose à faire, mais il faut savoir comment !

  5. Elo dit :

    Super cet article (comme d’habitude) !

    M’a amené à réfléchir sur ma façon de faire, merci :)
    Je vais partager ça sur le blog de Ico !

  6. Yannick Yannick dit :

    C’est aussi cette méthode que je préconise, mais tout le monde n’a pas la patience de le faire !

  7. Fabien dit :

    Mon jeune chiot (un chien finnois de laponie) avait tendance à toujours tirer lorsque je la promenais en laisse.

    Pour lui apprendre à rester au pied, je m’arrêtais de marcher à chaque fois qu’elle commençait à tirer. Je la faisais ensuite revenir à mon pied puis s’asseoir.
    Une fois calme, je lui donnais à nouveau l’ordre d’avancer.

    Si elle tirait, je m’arrêtais à nouveau et recommençais l’opération. Sinon, je faisais quelques pas puis je la récompensais.

    Pour appliquer cette méthode, j’ai du faire preuve de beaucoup de patience… (j’ai du m’arrêter tous les mètres pendant presque 1km avant qu’elle commence à comprendre).

    En tout cas, ça a très bien marché, vu que suite à cet exercice elle a arrêté radicalement de tirer sur sa laisse et maintenant c’est un vrai bonheur de la promener!!!!

    Fabien de CaniZen
    http://canizen.com/blog

  8. caro et Nazca dit :

    Avec le temps j’ai tendance à négliger la correcte marche en laisse surtout que nazca est souvent en liberté. Mon prochain objectif reprendre les bases que « nous » avons oublié avec Nazca.

    Et puis ce sont ces bases qui remettent les choses en ordre pour tout, ya pas de secrets !!

  9. Audrey dit :

    Pffff trop forte la Yéti :)

2 Pings/Trackbacks pour "Marche en laisse : tirera bien qui tirera le premier !"
  1. […] tout simple : si je reprends un article précédent sur la marche en laisse, la méthode qui consiste à s’arrêter ou à faire demi-tour lorsque le chien tire est de la […]

  2. […] Je vous conseille vivement la lecture de l’article de Canissimo.fr à propos de la Marche en laisse : tirera bien qui tirera le premier ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous !

Yannick Thoulon / 06 99 99 46 24
Sport, loisirs et stages

Camille Nguyen / 06 50 64 50 30
Secteur Lyon Intramuros et Ouest Lyonnais

Fabien Drugeon / 06 60 98 54 12
Secteur Lyon Nord et Ouest

Contactez-nous par mail

Retrouvez nous également sur notre terrain d'éducation

En direct du blog

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Cela fait longtemps que ce sujet me passionne, mais plusieurs expériences récentes et la rencontre a[...]