Familiarisation du lapin craintif au clicker

 

Je vous présente Atchamana, dite Atcha. articles_4839-1.jpg

 

Elle est en liberté dans mon appartement. Ca fait maintenant deux ans qu'elle vit  avec moi, ou plutôt en parallèle de moi. Ce n'est pas qu'elle ne m'aime pas.
Au contraire, elle apprécie ma présence... mais de loin. J'ai adopté Atcha adulte et elle a toujours eu une grande méfiance envers l'être humain. Elle n'a plus vraiment peur de moi, je fais
partie de son paysage. Il lui arrive même de venir se faire caresser (rarement, mais ça lui arrive). Mais quand c'est moi qui veux aller vers elle, si je ne prends pas toutes les précautions,
elle fuit et retourne se cacher dans son clapier à deux étages ou dans on arbre à chats (son "arbre Atcha").

Comme tout le monde, j'ai essayé plusieurs façons de l'amadouer : jouer la passivité en restant assise par terre, tenter lui prouver que le contact est agréable en
la massant, l'attirer avec de la nourriture (qu'elle refusait la plupart du temps), la laisser vivre dans son coin... Rien n'y a fait. Mais justement, j'ai fait ça "comme tout le monde". Or, la
semaine dernière, j'ai eu une illumination... Sur ce coup-là, je ne suis pas "tout le monde", je suis une professionnelle du comportement animal ! Alors j'ai rangé ma casquette de maîtresse de
lapin bien intentionnée, et j'ai sorti celle de spécialiste de la rééducation de l'animal craintif. M'inspirant à la fois de mon expérience sur les chiens et du travail des chuchoteurs sur les
chevaux, je me suis lancée avec méthode, rigueur et clicker dans la rééducation de ma lapine.

Evidemment, il me fallait travailler 100 % en positif : ce n'est pas en lui bottant les fesses que j'allais lui redonner confiance. Mais voilà, qu'est-ce qui est
positif pour un animal qui refuse le contact et est trop stressé pour accepter la nourriture ? L'absence de contact, justement !

Pendant deux jorus, à chaque fois que je faisais un pas vers elle et qu'elle ne fuyait pas, je cliquais (avec un appel de langue) et je m'en allais. Elle s'est
rendu compte que ce "clic" était lié à quelque chose d'agréable : je la laisse tranquille. C'est comme ça que travaillent les "chuchoteurs" de la Cense. Peu à peu, elle a pris confiance en ce clic, puis en moi, qui produisais le clic. De là, elle a accepté
la nourriture et j'ai pu aller plus loin.

En fait, c'était tout simplement du shaping : amener l'animal à adopter un comportement en décomposant et félicitant chaque étape, jusqu'à ce qu'on arrive au
résultat escompté. Dans ce cas, le résultat que je m'étais fixé, c'était qu'elle vienne quand je l'appelle et qu'elle se laisse caresser sans stresser.

Rigueur, patience, méthode... En 6 jours, j'ai obtenu plus qu'en deux ans... Voici une petite vidéo pour vous montrer nos progrès. Et on ne compte pas en rester là ! Mais patience... Un pas à la
fois...

 

 

 

Publié dans Education / Dressage
9 commentaires pour “Familiarisation du lapin craintif au clicker
  1. Yannick Yannick dit :

    REPONSE : vous pouvez utiliser cette méthode avec n’importe quel bruit court, stable et régulier (qui fait toujours le même son). Si vous remarquez, dans la vidéo, je fais un claquement de langue à la place du clic, pour ne pas que le bruit du clic attire mes chiennes.

  2. Nolwenn dit :

    Bonjour,j’ai un lapin agé de plus d’un an,et je voudrais lui faire faire un peu de dressage avec la méthode du clicker,le problème est que je n’en ai pas.Alors je voulais savoir si il fallait avoir un objet qui fasse vraiment le même bruit que le clicker ou si on peut prendre n’importe quel objet qui fasse du bruit.
    Merci d’avance pour la réponse,et en tout cas vraiment bravo avec Atcha ! :)

  3. Yannick Yannick dit :

    REPONSE : Bonjour, et merci pour votre commentaire ! Si vous me demandez si vous devez cliquez avant ou après avoir donné la friandise (la réponse étant avant), c’est que vous ne connaissez pas encore bien la méthode du clicker training. Ce n’est pas le clic seul, qui va marcher, mais le fait que le clic est associé à quelque chose de positif pour l’animal (nourriture ou autre). Si vous vous contentez de cliquer, cela ne fera rien du tout. Si vous regardez bien, dans la vidéo, je donne une friandise après chaque clic. Le clic ne fait qu’indiquer à l’animal que ce qu’il fait est bien et va être récompensé. Au début, Atcha ne voulait pas de sa nourriture. La seule récompense, c’est que je m’en aille. Donc je cliquais, et pour la récompenser, je partais ! Puis j’ai pu passer à la nourriture. Cette méthode est très efficace, mais assez complexe pour un novice, et ne s’improvise pas. Si vous voulez vous y mettre, je vous conseille vivement de consulter des livres sur le sujet, car si vous improvisez, cela pourrait ne pas fonctionner. Je vous conseille l’ouvrage « click bonbon », qui est sur les chiens, mais explique bien les bases du clicker. Vous pouvez aussi vous renseigner sur internet. En tout cas, c’est une bonne idée de vous y mettre, bravo ! N’hésitez pas à bien potasser avant !

  4. Wera dit :

    Bonjour, j’ai, moi aussi, un lapin et un cobaye qui viennent tous les deux d’un refuge. Même chose ils fuient tous les 2 lorsque je m’approche. Le lapin s’il me voit bouger au loin m’observe mais ne fuit plus, j’ai commencer à clicker lorsqu’il ne fuit pas, mais qu’elle est la prochaine étape ? Essayer de lui donner à manger et qu’il vienne prendre dans la main ? Et pour cela doit-on clicker avant pendant ou après qu’il ait pris la friandise ? Merci beaucoup de m’éclairer. Ce que vous faites est super !

  5. Yannick Yannick dit :

    REPONSE
    Dans un premier temps, il vaudra mieux les travailler séparément, ça sera moins compliqué pour eux. Et si tu prends un son par lapin, ça risque d’être compliqué pour toi ! Quand ils auront bien compris le principe, tu pourras ensuite travailler avec tout le monde autour, ils verront quand tu t’adresse à eux et quand tu t’adresses à un autre. Mais dans un premier temps, fais-le indépendamment plutôt

  6. Samantha dit :

    Bonjour!
    J’ai un lapin exactement pareil, c’est super!
    Par contre j’envisage d’entraîner mes 3 lapins au clicker…. mais est-ce grave si, en travaillant avec l’un, les 2 autres sont juste à côté et entendent le «click» sans recevoir de récompenses?
    J’imagine qu’ils ne doivent pas entendre de «click», non? :S

    Merci pour ta réponse!

  7. fabienne dit :

    bonjour
    je suis très étonner des résultats obtenu et comme j ai un jeune lapin qui est a la maison depuis prés de trois semaines et qui fuit aussi quand je vient vers lui…je pense que je vais essayer votre méthode en tout cas félicitation s est assez impressionnant

  8. Yannick Yannick dit :

    REPONSE : ça tombe bien, je viens justement de commencer à travailler le clicker de manière plus conventionnelle et approfondie avec elle (je voulais attendre qu’elle soit tout à fait à l’aise dans son environnement. Patience et longueur de temps…). Une vidéo dans quelque temps, quand les apprentissages auront avancé !

  9. nadine dit :

    A quand la suite???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous !

Yannick Thoulon / 06 99 99 46 24
Directrice de Canissimo.
Sport, loisirs et stages

Fabien Drugeon / 06 50 64 50 30

Contactez-nous par mail

Retrouvez nous également sur notre terrain d'éducation

En direct du blog

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Cela fait longtemps que ce sujet me passionne, mais plusieurs expériences récentes et la rencontre a[...]