Desensibilisation au clicker : faire prendre un médicament à son chien

Maintenant, vous devez tous connaître le clicker, ce petit instrument dont le bruit ("click") est associé à une friandise. C'est un excellent accélérateur
d'apprentissage et peut aussi se révéler très utile pour la désensibilisation à certaines situations effrayantes pour les chiens. J'en ai eu l'utilité dernièrement avec Yéti.  La semaine
passée, elle est allée grapiller un peu de mort aux rats sous les péniches des berges du Rhône. "Quoi, elle a pas le refus d'appât ?" Comme dirait ma stagiaire. Eh ben non, et le refus d'appât,
d'ailleurs, j'y crois pas du tout, à part lors d'un exercice spécifique où le chien sait bien qu'il est en exercice. Bref, Yéti n'a pas le refus de "mort aux rats", par contre, elle a le refus de
vitamine K (le médicament anti-coagulant qu'il faut lui faire prendre à la seringue). J'ai donc découvert il y a quelques jour que ma "dure à cuire" paniquait complètement dès que j'approchais
une seringue de sa bouche, au point d'aller se planquer sous un fauteuil en tremblant comme une feuille. Sûrement un mauvais souvenir de son ancienne vie.

Il y a beaucoup de chiens qui refusent les soins, ont peur du coupe-griffes ou du pchitt-pchitt anesthésiant. Dans ce cas, deux possibilités. On peut les
contraindre à supporter par "soumission", ce qui peut marcher si vous avez une grande influence sur votre chien, mais qui n'aidera probablement pas à lui rendre l'exercice plus sympathique. Ou
alors, on tente une désensibilisation, qui ne prendra d'ailleurs pas forcément beaucoup plus de temps. Ici, au lieu de forcer Yéti à accepter la seringue dans sa bouche, je lui ai appris que
c'était super sympa d'aller chercher la seringue.

J'ai procédé en quatre étapes (je précise que yéti connaît déjà le clicker et sait aller toucher un objet de la truffe)

1- la seringue est vide. je clique et je récompense à chaque fois qu'elle regarde la seringue (elle comprend que c'est là mon centre d'intérêt, et donc le
sien)

2- je clique quand elle va toucher la seringue du bout du nez

3- la seringue est pleine d'eau, je clique, quand Yéti la prend dans sa bouche et lape l'eau

4- Même chose avec la vitamine K à a place de l'eau

Voici le résultat au bout de trois séances (là, on ne voit pas bien, mais il y a le médicament dans la seringue). Au début, je clique toujours une fois ou deux
quand elle se contente de toucher la seringue, puis je récompense quand elle lèche. J'y vais en plusieurs fois, jusqu'à ce que la seringue soit vide. Très important : ce n'est pas moi qui
approche la seringue, je la tiens plutôt en retrait, ainsi, c'est la chienne qui décide d'y aller. Elle ne se sent pas forcée.

 

Dommage que je n'ai pas filmé le début, quand elle faisait un bond de trois mètres rien qu'à la vue de la seringue...

Publié dans Education / Dressage, La vie de nos chiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous !

Yannick Thoulon / 06 99 99 46 24
Directrice de Canissimo.
Sport, loisirs et stages

Fabien Drugeon / 06 50 64 50 30

Contactez-nous par mail

Retrouvez nous également sur notre terrain d'éducation

En direct du blog

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Créer une relation avec son chien : connexion et team-building

Cela fait longtemps que ce sujet me passionne, mais plusieurs expériences récentes et la rencontre a[...]